Valentino : La robe composée de 600 gouttes de gaze

C’est ce mercredi 24 janvier 2018 que la maison italienne Valentino a présenté sa toute dernière collection Haute Couture printemps-été 2018, à l’Hôtel Salomon de Rothschild, devant un parterre de stars.

C’est lors de la semaine de la Haute Couture, qui s’est déroulée à Paris, que la maison italienne Valentino a présenté sa toute dernière collection Haute Couture printemps-été 2018, imaginée par son directeur artistique, Pierpaolo Piccioli. Pour cette nouvelle saison, le créateur a revisité l’histoire de France en nous offrant des robes surdimensionnées mettant en avant la plume. On a pu ainsi voir lors du défilé des robes rouges jouant sur les volumes, dignes de grandes réceptions, avec le nœud comme élément phare de la collection Haute Couture Valentino printemps-été 2018. De plus, les tops models portaient des chapeaux hors norme réalisés en plumes, réalisés par l’Irlandais Philip Treacy, célèbre chapelier londonien.

La Haute Couture concentre le savoir faire des ateliers, comme le plus montre brillamment la robe baptisée Irene a demandé pas moins de 600 gouttes de gaze et crêpe ton-sur-to,n qui ont été assemblées à la mains par cinq personnes.

Découvrez le défilé haute couture Valentino printemps-été 2018 en cliquant-ici.

Valentino : La robe composée de 600 gouttes de gaze