Ceux qui utilisent des emojis ont plus de rapports sexuels

Ceux qui utilisent des emojis ont plus de rapports sexuels : L’enquête annuelle du site de rencontres Match.com a révélé que les personnes qui utilisent plus d’emojis dans les messages texte ont une vie sexuelle plus active.

Bien que ce ne soit probablement pas une nouvelle pour les amateurs d’emoji aubergine, une nouvelle étude a montré que les célibataires qui utilisent des emojis ont plus de sexe que ceux qui s’abstiennent.

L’enquête annuelle Singles in America de Match.com, qui a sondé 5 675 célibataires et dont la démographie était représentative de la population nationale selon le recensement américain, a constaté que les personnes qui ont plus de sexe ont tendance à utiliser davantage d’émojis.

«Il s’avère que 54% des utilisateurs d’emojis ont eu des relations sexuelles en 2014, contre 31% des célibataires qui n’en avaient pas», explique Helen Fisher, une anthropologue biologique de l’Université Rutgers qui a aidé à diriger l’étude. Et plus les célibataires utilisaient ses symboles, plus ils avaient de sexe.

Selon les données, publiées mercredi, ces statistiques sont vraies pour les hommes et les femmes dans les années 20, 30 et 40.

Et, matière à réflexion, les femmes qui utilisent des emojis liés au baiser ont plus de facilité à réaliser des orgasmes avec un partenaire familier. C’est peut-être parce que les utilisateurs de ses symboles se préoccupaient davantage de trouver des partenaires qui considèrent la communication comme un trait souhaitable.

Il est notoirement difficile de lire le ton dans les textes et les courriels, mais les emojis peuvent combler le fossé. « [Les utilisateurs d’Emojis] veulent donner plus de personnalité à leurs textes« , explique Fisher. « Ici, nous avons une nouvelle technologie qui compromet totalement votre capacité à exprimer votre émotion … il n’y a plus d’inflexion subtile de la voix … et nous avons donc créé une autre façon d’exprimer les émotions et c’est l’emojis »

«Les utilisateurs d’Emojis n’ont pas seulement plus de rapports sexuels, ils ont plus de rendez-vous et ils sont deux fois plus susceptibles de vouloir se marier», explique Fisher. « Soixante-deux pour cent des utilisateurs emojis veulent se marier contre 30% des personnes qui n’ont jamais utilisé d’emojis … c’est plutôt bien. »