La magie de la 3D dans les robes d’Iris Van Herpen

C’est lors de la semaine Haute Couture printemps-été 2018, qui s’est déroulée à Paris, que la maison Iris Van Herpen nous a présenté son travail, dont le thème central tourne autour de l’oiseau, dans la Galerie de Minéralogie et de Géologie au Jardin des Plantes. D’ailleurs, la designer nous a ouvert les portes de son atelier afin de nous faire découvrir ses secrets de fabrication.

Pour sa toute nouvelle collection Haute Couture printemps-été 2018, la créatrice néerlandaise Iris Van Herpen nous a encore offert une garde-robe avant-gardiste et pleine d’audace. En effet, lors du défilé les mannequins portaient des robes imprimées en 3D, rappelant des plumages d’oiseaux. D’ailleurs, toute la collection semblait flotter dans l’air malgré le volume des vêtements. De plus, les robes translucides s’animaient comme des ombres chinoises sous le mouvement des mannequins.

« J’ai zoomé pour regarder la peau de la Terre, essayant de trouver les forces cachées derrière les formes. En regardant cette perspective, je me suis sentie inspirée par les dessins du chaos et de l’ordre, de la nature et de la civilisation se fondant dans des hybridations infinies » a déclaré la créatrice Iris Van Herpen en parlant de sa collection Haute Couture printemps-été 2018.

Comme toujours, la designer néerlandaise a su nous éblouir par sa créativité artistique, ainsi que par la maîtrise technique que requiert la réalisation de ses modèles. En effet, ses collections sont réalisées grâce à l’impression 3D, chaque morceau d’une robe étant imprimé. Une prouesse mêlant le savoir-faire traditionnel de la Haute Couture à la modernité.

Découvrez le défilé Iris Van Herpen haute couture printemps-été 2018 en cliquant-ici.

La magie de la 3D dans les robes d’Iris Van Herpen