Mika : Son calvaire à l’école

C’est ce 8 novembre qu’a lieu la journée de lutte contre le harcèlement scolaire. D’ailleurs, le chanteur Mika en a profité pour se livrer dans l’émission Suite Parentale, diffusée sur France 4, parlant de son enfance et de son adolescence qui n’ont pas été faciles tous les jours.

C’est ce 8 novembre qu’a lieu la journée de lutte contre le harcèlement scolaire. D’ailleurs, le chanteur Mika en a profité pour se livrer sur leur calvaire psychologique qu’il a enduré à l’école, dans l’émission Suite Parentale, diffusée sur France 4, : « J’aimerais bien dire que je n’ai pas de cicatrice de cette époque de ma vie, mais ce serait un mensonge. »

Devant la caméra l’artiste parle de ses périodes douloureuses lorsqu’il a été harcelé par une enseignante à l’âge de huit ans, et de sa mise à l’écart par les autres élèvres. « Elle avait décidé que c’était moi, que c’était moi qu’elle allait harceler. J’étais mis sur une chaise, où je devais attendre pendant une heure, deux heures, sans bouger. Je demandais à aller aux toilettes, je n’avais pas le droit. Et je faisais pipi sur ma chaise. »

Puis, en arrivant au lycée, le coach de The Voice s’est vu cette fois-ci traiter de « le Libanais, le pédé » recevant parfois dans la tête des cailloux ou encore des canettes vides. D’ailleurs, pour éviter ce calvaire qui n’en finissait pas, le jeune lycéen arrivait toujours cinq minute en retard en cours pour éviter de se retrouver seul avec ses agresseurs dans la cours ou encore dans les couloirs.

Un témoignage choc qui prouve encore une fois que tout le monde peut être confronté au harcèlement scolaire et qu’il est important d’en parler ou encore au parents de surveiller des signes pouvant révéler une souffrance chez leurs enfants.


Mika : Son calvaire à l’école